Identification






Mot de passe oublié ?
Visites: 257270
Tamaris et la guerre 1914/1918 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

A Tamaris comme partout en France, la grande guerre a laissé de nombreux souvenirs. Elle a endeuillée beaucoup de familles. Une multitude de soldats en sont revenus blessés, gazés, mutilés, laissant à certains des séquelles gardées jusqu’à leur la fin de vie.
Tamaris n’a pas de monument aux morts. Cependant au fond de l’église, du côté droit, est apposée une plaque commémorative sur laquelles sont gravés 72 noms. Qui étaient ces personnes ?

Nous avons examinés leurs fiches militaires. Bouchet Louis Marius était originaire de Sénéchas, Anthouard Régis et Alphones de Saint Martin de Valgalgues, Simon Paul Emile et Boissier Emilien d’Alais, d’autres comme Pages Maurice était natif de Montluçon, Pons Fernand Adrien de Lablachère, Valy Jules de Saint Florent sur Auzonnet. Ils étaient tous des ouvriers de la Compagnie des Mines, Fonderies et Forges d’Alais.
Nous pensons que le conseil d’administration des mines et forges de Tamaris a pris l’initiative de ce financement pour rendre hommage afin de garder le souvenir des ouvriers "Morts pour la France". Elle a demandé au comité paroissial la pose de cette plaque dans l’église.
Il existe un autre souvenir de la guerre 14/18 à Talmaris : l’établissement d’un Hôpital militaire temporaire dans les locaux de la salle des fêtes. Ce batiment existe toujours, il se trouve à côté de l’école Saint Eloi à l’angle des rues Francis de Pressensé et Docteur Coulet. Des cartes postales de cette époque gardent le souvenir de cette période.

Pour visionner les photos, CLIQUEZ ICI.

 
< Précédent   Suivant >